Les débuts

BMX est l’abréviation de Bicycle Moto Cross. A la fin des années 60, l'Américain, Gary Turner (GT) invente ce sport. Fatigué de réparer le vélo de son fils après des "promenades" sur des terrains vagues, il décida de solidifier le cadre du vélo. C'est ainsi que le premier GT-BMX a vu le jour. L’ancêtre des pistes BMX était les Sting-Rays, sur lesquels des jeunes s’essayaient avec des petites courses, des sauts et des virages en épingle relevés.

En Suisse, la première course de BMX eut lieu en 1982. Franz Hattan, propriètaire d’un magasin de vélos, importa les premiers vélos BMX en Suisse. Dans la foulée, il fonda une association non officielle avec quelques 40 licénciés. Les deux premiers romands ont pour noms Vincent Claessens et Olivier Roulet. Ces deux pilotes ont participé à une course en France sans savoir qu’il existait déjà une association en Suisse.L’année suivante, l' association est devenue officelle et un championnat fut organisé.

A cette époque, des pays comme la France et la Hollande étaient déjà beaucoup plus avancés. Ils participaient à des Championnats internationaux et nouaient des contacts dans le monde entier. Le premier championnat européen eut lieu en Hollandes en 1982. Cette même année, en Ohio, USA, s'organisait le premier Championnat du monde officiel.

Le cinéma, avec les films comme "E. T." et "BMX Bandits", a beaucoup contribué à faire connaître le BMX autant en Amerique qu'en Europe et même dans le monde entier. Beaucoup de pistes de BMX ont été construites à ce moment là et plusieurs fédérations ont vu le jour.

Les changements

Le BMX se transforme de plus en plus en un sport d’élite. Les pistes deviennent toujours plus technique, le matériel plus fiable et l’entrainement plus soutenu. Le déroulement des courses quant à lui ne change pas. Il y a toujours 8 coureurs qui prennent le départ en même temps et les 4 premiers sont qualifiés pour la suite de la compétition et ceci jusqu'à la finale courue à 8 pilotes.
Le BMX est concentré aux USA, en Europe et en Australie. L' Amérique du Sud quant à elle prend son envol et rattrape rapidement les pays les mieux lotis. A ce jour, il existe 75 Fédérations nationales et des pays comme la France compte plus de 10'000 licenciés.

Le 29 juin 2003 ,le Comité olympique international (CIO), décide qu' en l’an 2008. le BMX sera accepté pour la première fois par les Jeux Olympique.

Après la première série de World Cup en 1995 avec relativement peu de succés, il est essayé dix ans plus tard de renouer avec ces compétitions mondiales avec un autre format: le Supercross. Avec des pistes professionelles, où le départ est beaucoup plus et des sauts très spectaculaires. Le premier Supercross Worldcup a eu lieu à Aigle (CH) en 2005. Lieu du siège de l'UCI.
Aujourd’hui

Après le Championnat du monde à Victoria, le Canada a trouvé le lieu pour le premier Supercross de la saison 07/08 : Beijing, comme event-test pour les jeux olympique.
Pour la première fois, des femmes pouvaient participer à un Supercross. Pour la saison 07/08, cinq Supercross sont au calendrier, lesquels comptent pour la qualification aux jeux olympique. Il y aura que 32 places pour les hommes et 16 places pour les femmes. De quels pays seront-ils? À ce jour, on ne peut le dire. mais les billets pour les JO de Pékin vont être chers à gagner.